Promotion de la santé : Méthodologie de projet

Ce dossier à pour objectif d’apporter des éléments de méthode à tout acteur qui souhaite développer des programmes ou actions dans le champ de l’éducation et la promotion de la santé.

Afin de faciliter la navigation dans le dossier, les références sont regroupées dans des parties qui correspondent aux questions et points de difficultés que rencontrent des acteurs désireux de mettre en œuvre des actions de santé.

Pour chaque référence, un pictogramme précise son niveau d’accès : 
⭐ débutant // ⭐ ⭐ avancé // ⭐ ⭐ ⭐ expert

Diagnostic de la situation

Diagnostic de situation : Ce temps se situe avant l’action. Il consiste à analyser les problèmes de santé et/ou sociaux dans une population, et à dégager le(s) problème(s) prioritaire(s) auquel(s) on souhaite répondre. On parle également d’”analyse de situation”, d’”état des lieux” ou d’”étude de milieu”. Le diagnostic ne doit pas être confondu avec l’évaluation d’une action, qui se situe après celle-ci. L’évaluation peut toutefois alimenter un nouveau diagnostic pour la phase suivante de l’action.

ERSP, 2008
Approches territoriales en santé publique – Société française de santé publique, 2012
⭐ ⭐ Collecte de données : Méthodes quantitatives – Médecins du monde, 2011
⭐ ⭐ Collecte de données : Méthodologies qualitatives – Médecins du monde, 2010
⭐ ⭐ Observer ensemble : Enjeux et éléments de méthode pour une observation partagée avec les habitants – Club de l’observation sociale en Rhône-Alpes, 2010
⭐ ⭐ Le diagnostic communautaire – Service communautaire de promotion de la santé de la communauté française, 1998
⭐ ⭐ ⭐ Guide à destination des opérateurs d’un diagnostic local de santé : Pour un diagnostic partagé inscrit dans une démarche de projet – FNORS, 2012
retour en haut de la page

Déterminant de la santé

Déterminants de la santé : A chaque étape de la vie, l’état de santé se caractérise par des interactions complexes entre plusieurs facteurs d’ordre socio-économique, en interdépendance avec l’environnement physique et le comportement individuel. Ces facteurs sont désignés comme les « déterminants de la santé ». Ils n’agissent pas isolément : c’est la combinaison de leurs effets qui influe sur l’état de santé. À titre d’illustration, voici les douze déterminants retenus par les Canadiens : le niveau de revenu et le statut social, les réseaux de soutien social, l’éducation et l’alphabétisme, l’emploi et les conditions de travail, les environnements sociaux, les environnements physiques, les habitudes de santé et la capacité d’adaptation personnelles, le développement de la petite enfance;, le patrimoine biologique et génétique, les services de santé , le sexe, la culture.

INPES, 2012
Inégalités sociales de santé et promotion de la santé – IREPS BFC, 2015
La santé et ses déterminants : Mieux comprendre pour mieux agir – Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, 2012
Qu’est ce qui détermine notre santé ? – INPES, 2012
Réduire les inégalités en matière de santé par une action sur les déterminants sociaux de la santé – OMS, 2009
retour en haut de la page

Planification

Planification : Au sens strict, c’est la définition des objectifs à partir du diagnostic de situation. Au sens large, elle inclut également la programmation et c’est toute la phase de conception de l’action qui aboutit à la rédaction du dossier de financement. 

ERSP, 2008
Education pour la santé en milieu scolaire – Académie de Nantes, 2014
Construire … et gérer son projet – Service pour la transformation, l’innovation et le changement social, ASBL, 2014
Boite à outils méthodologique pour les porteurs d’actions d’éducation à la vie affective et sexuelle des jeunes – IREPS Bretagne, Antenne Morbihan, 2012
Promouvoir l’activité physique des jeunes : Elaborer et développer un projet de type ICAPS – INPES, 2011
Education pour la santé : Guide pratique pour les projets de santé – Médecins du monde, 2010
L’éducation à la sexualité : Guide d’intervention pour les collèges et les lycées – Centre national de documentation pédagogique, 2008
Prévention des conduites addictives ; guide d’intervention en milieu scolaire – Centre national de documentation pédagogique, 2006
Education à la santé en milieu scolaire : Choisir, développer et élaborer un projet – INPES, 2006
⭐ ⭐ Planification des projets de santé – Médecins du monde, 2017
⭐ ⭐ Agir en promotion de la santé : Un peu de méthode – Bruxelles santé, 2005
⭐ ⭐ ⭐ Prévention des conduites addictives destinée aux jeunes : Structurer et mettre en œuvre une stratégie territoriale. Processus d’implantation d’un dispositif territorial et pluridisciplinaire dédié à la prévention des conduites addictives et à l’intervention précoce auprès des jeunes consommateurs : Guide méthodologique pour les acteurs des collectivités territoriales – GRVS, 2015
⭐ ⭐ ⭐ Outil de planification en ligne des programmes de santé – Santé publique Ontario
retour en haut de la page

Participation / Mobilisation

Participation : La participation est un est un processus selon lequel les personnes sont en mesure d’être impliquées de manière active et véritable dans la définition de points les concernant, dans la prise de décisions sur des facteurs affectant leur vie, dans la formulation et la mise en œuvre de politiques, dans la planification, le développement et la prestation de services ainsi que dans le processus d’action visant à un changement.

OMS, 2000
Apprécier les niveaux de participation – Agence LH conseil, 2008
⭐ ⭐ La consultation par consensus informé : Quand les citoyens et les experts participent ensemble à éclairer les décideurs. Guide de bonnes pratiques – Réseau francophone international pour la promotion de la santé, 2010
⭐ ⭐ Comment favoriser la synergie des acteurs de terrain dans le cadre d’un projet de la santé – UCL-RESO (Education santé patient), 2001
⭐ ⭐ Participation de la population à la santé locale et au développement durable : Approches et techniques – Organisation mondiale de la santé, 2000
⭐ ⭐ La participation communautaire en matière de santé – Service communautaire de promotion de la santé de la communauté française, 1998
⭐ ⭐ ⭐ Méthodes participatives : Un guide pour l’utilisateur – Fondation Roi Baudouin, 2006
retour en haut de la page

Partenariat

Partenariat : Une méthode d’action coopérative fondée sur un engagement libre, mutuel et contractuel d’acteurs différents mais égaux, qui constituent un acteur collectif dans la perspective d’un changement des modalités de l’action – faire autrement ou faire mieux – sur un objet commun – de par sa complexité et/ou le fait qu’il transcende le cadre d’action de chacun des acteurs -, et élaborent à cette fin un cadre d’action adapté au projet qui les rassemble, pour agir ensemble à partir de ce cadre.

DHUME, 2006
Du paysage local à la carte partenariale : Rendre visible le Qui fait quoi ? – Agence LH conseil, 2009
⭐ ⭐ Les acteurs et leurs pratiques – Service communautaire de promotion de la santé de la communauté française, 1998
retour en haut de la page

Technique d’animation

Techniques d’animation : Elles regroupent un ensemble de modalités de travail que mobilise un animateur dans un but précis et en direction d’un public précis. Les techniques d’animation utilisées diffèrent en fonction de l’objectif recherché : permettre au public de se présenter, favoriser l’expression des représentations, favoriser l’expression des points du vue différents, développer l’entraide, rechercher des solutions…

Prévention des conduites addictives et animation. Prise en compte de la prévention des conduites addictives dans les formations aux diplômes d’Etat des encadrants de l’animation – MILDT ; Ministère éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative ; Ministère des sports, 2012
Techniques d’animation en éducation pour la santé – CRES Languedoc-Roussillon, 2009
retour en haut de la page

Evaluation

Evaluation : L’évaluation de la promotion de la santé vise à déterminer la mesure dans laquelle les actions de promotion de la santé obtiennent un résultat auquel une « valeur » est attribuée. La mesure dans laquelle les actions de promotion de la santé permettent aux individus ou aux communautés de maîtriser leur santé représente un élément essentiel de l’évaluation de la promotion de la santé. Les résultats en matière de promotion de la santé représentent le premier point d’évaluation et traduisent des modifications des facteurs personnels, sociaux et environnementaux qui constituent un moyen d’améliorer la maîtrise que les individus ont sur leur santé. Les modifications des déterminants de la santé sont définies comme des résultats intermédiaires en matière de santé. Les changements d’état de santé représentent des résultats en matière de santé.

OMS, 1999
EVALIN : Guide d’évaluation des interventions en nutrition – Ecole de Santé Publique de l’Université de Lorraine, 2012
⭐ ⭐ L’évaluation en 7 étapes – IREPS Auvergne-Rhône-Alpes, ORS Auvergne-Rhône-Alpes, 2019
⭐ ⭐ Référentiel commun en évaluation des actions et programmes santé et social – ERSP Rhône-Alpes, 2004
⭐ ⭐ L’évaluation, un outil au service du processus – Service communautaire de promotion de la santé de la communauté française, 1998
⭐ ⭐ ⭐ Outils de catégorisation des résultats de projets de promotion de la santé et de prévention – Promotion Santé Suisse, 2007
⭐ ⭐ ⭐ Outils de pilotage et d’analyse de l’efficacité attendue des interventions en promotion de la santé (PREFFI 2.0) – Institut pour la Promotion de la Santé et pour la Prévention des Maladies (NIGZ), 2003
retour en haut de la page

Communication

Communication : Il y a communication quand un message est émis et reçu. En matière d’éducation pour la santé, un message est une chose que l’on considère important que les membres de la communauté sachent ou fassent. L’origine peut en être un agent de santé local, les pouvoirs publics ou les membres de la communauté eux-mêmes qui reconnaissent la nécessité d’un changement. Il est transmis directement lors d’une conversation privée, d’une réunion de groupe ou d’un exposé ayant trait à la santé, ou indirectement à la radio ou dans un journal. Ce qui est importe est ce qui se produit quand le message parvient aux gens auxquels il est destiné. S’ils l’entendent, le comprennent et sont enclin à le croire, il y a eu bonne communication. Il est rare que la communication à elle seule modifie un comportement. 

OMS, 1990
Communiquer pour tous : les enjeux de la littératie en santé – Santé publique France, 2017
⭐ ⭐ ⭐ L’efficacité du marketing social en promotion des saines habitudes de vie – INSPQ, 2016
retour en haut de la page

Démarche qualité

Démarche qualité : C’est un processus global, systématique et continu qui permet d’accroître la confiance dans la qualité du service rendu. Il consiste à examiner régulièrement des points clefs du fonctionnement de l’organisation et des actions pour anticiper les dysfonctionnements. Il conduit à se questionner et à discuter en équipe sur les pratiques et l’organisation pour : analyser les points forts / les points faibles, conforter les acquis, comprendre les dysfonctionnements ; définir et mettre en œuvre des mesures concrètes pour améliorer la qualité ; s’assurer que ces mesures sont effectives et efficaces. La démarche qualité est participative ; elle implique tout l’organisme et s’appuie sur un engagement fort des responsables.

INPES, 2009
Référentiel de qualité des actions en éducation pour la santé : Outil d’aide à l’élaboration et au suivi des actions – CRES Languedoc-Roussillon, 2006
⭐ ⭐ Comment améliorer la qualité de vos actions en promotion de la santé ? Guide d’autoévaluation construit par et pour des associations – INPES, 2009
⭐ ⭐ ⭐ Démarche qualité pour les associations intervenant en promotion de la santé – INPES, 2013
retour en haut de la page

Promotion de la santé : Concepts et textes de référence

Ce dossier vous propose une sélection de références portant sur les définitions d’éducation et de promotion de la santé, ainsi que les textes fondateurs de l’EPS.

ConceptsDes textes fondateurs...Aux volontés politiques
Des définitions, des réflexions autour de concepts tels que la santé, la promotion de la santé, l’éducation, les compétences psychosociales… sont proposées : autant de notions nécessaires à la compréhension de l’éducation pour la santé et de son champ d’intervention.

Glossaire éducation pour la santé, promotion de la santé et santé publique à destination de l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur
Comité Régional d’Education pour la Santé Provence Alpes Côte d’Azur (CRES Paca)

L’éducation pour la santé en 30 mots
Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire (IREPS PDL)

Glossaire utilitaire en éducation pour la santé
Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales de Bourgogne

La promotion de la santé, une utopie bien réelle ou une réalité bien utopique
APES-ULg

Eclairage sur la prévention, l’éducation pour la santé, la promotion de la santé et leurs conditions d’efficacité
Collège Rhône-Alpes d’Education pour la Santé -Centre Régional d’Information et Prévention Sida (CRAES CRIPS Rhône-Alpes)

Vers une culture commune en éducation et promotion de la santé : Mémento destiné aux opérateurs
Collège Régional d’Education pour la Santé Bretagne (CRES Bretagne)

La Charte d’Ottawa
La 1ère Conférence Internationale pour la promotion de la santé en novembre 1986, émet une charte pour l’action, visant la Santé pour tous.

La Déclaration d’Adélaïde sur l’intégration de la santé dans toutes les politiques
Texte adopté en avril 2010 à l’occasion d’une réunion internationale réunissant plus d’une centaine d’experts

La Déclaration d’Alma-Ata
La conférence internationale sur les soins de santé primaires du 12 septembre 1978, a adopté une déclaration qui vise à promouvoir les soins de santé primaires pour permettre l’accès de tous à un niveau de santé acceptable.

La déclaration de Jakarta
La 4ème Conférence Internationale sur la promotion de la santé en juillet 1997 rédige une déclaration qui a pour objectifs d’adapter la promotion de la santé au XXI ème siècle.

La charte de Bangkok
Cette charte, qui a été adoptée le 11 août 2005 en Thaïlande par les participants à la 6ème conférence internationale de promotion de la santé, confirme l’importance de la charte d’Ottawa de 1986 et réaffirme ses valeurs, ses principes et son orientation stratégique générale.

La déclaration de Shanghai
Alors que la Charte d’Ottawa fête ses 30 ans, la Déclaration de Shanghai (2016) sur la promotion de la santé dans le programme de développement durable à l’horizon 2030 voit le jour. Les dirigeants des gouvernements et des institutions des Nations Unies, les maires des villes et les experts de la santé du monde entier s’engagent, à travers ce texte, à faire des choix audacieux pour la santé. Ces choix s’inscrivent dans le contexte particulier des ODD pour 2030, et réaffirment les liens entre la santé, le bien-être et le développement durable. Il souligne l’importance de la place des villes comme des contextes déterminants pour la santé des populations, la nécessité d’une bonne gouvernance pour articuler l’ensemble des politiques au niveau local national et mondial. Enfin, il fait de l’éducation sanitaire et de l’autonomisation des femmes et des filles en particulier, deux principes d’action.

Le plan national d’éducation pour la santé
Ce plan présenté en janvier 2001 par la Ministère de l’emploi et de la solidarité vise la mise en place d’un véritable service d’éducation pour la santé sur le territoire.

Circulaire DGS n° 2001/504 du 22/10/2001
Cette circulaire est relative à l’élaboration de schémas régionaux d’éducation pour la santé sur le territoire (Sreps).

Santé, pour une politique de prévention durable
Inspection Générale des Affaires Sociales, Paris : La Documentation française, 2003, 399p.

Loi de santé publique
Loi adoptée le 9 août 2004.

Loi de modernisation de notre système de santé
Loi adoptée le 26 janvier 2016.

Pour le vaccin j’hésite… C’est grave docteur ?

En passant

Question Santé asbl, 2019
Vous voulez déclencher des réactions au cours d’une animation ? C’est simple : parlez vaccination ! Entre débats, rumeurs et polémiques, la vaccination suscite aujourd’hui nombre de questionnements.
Et pour cause, s’informer de manière correcte à ce sujet est devenu un vrai parcours du combattant ! Derrière l’hésitation vaccinale, n’y a-t-il pas des personnes qui veulent prendre des décisions concernant leur santé, en toute connaissance et en toute responsabilité ? Peut-on ignorer ceux qui se posent des questions ? Leur hésitation n’est-elle pas légitime ? Comment mieux répondre aux interrogations de la population ?