SISM 2022 : Pour ma santé mentale, agissons pour notre environnement – Boîte à outils – Mai 2022

A l’approche des Semaines d’Information sur la Santé Mentale (SISM) qui se dérouleront du 10 au 23 octobre 2022, sur la thématique « Pour ma santé mentale, agissons pour notre environnement », la délégation Puy-de-Dôme de l’IREPS ARA propose une sélection de ressources disponibles en ligne et dans son centre de documentation.

Vous pourrez naviguer entre différentes entrées thématiques : le logement, l’air intérieur, le besoin de nature, le lien social… Pour y accéder, c’est ici.

One Health, une seule santé – Focus N°6 – Janvier 2022

Focus : L’événement

Fin 2021, l’IREPS ARA et le Graine ARA ont lancé, dans le cadre du Pôle Education Santé Environnement Auvergne-Rhône-Alpes, la campagne régionale « C’est possible ! », avec pour objectif de participer à la prise de conscience, par les citoyens, des liens étroits qui existent entre santé humaine, animale, végétale et l’ensemble des écosystèmes.

Cet objectif fort de la campagne fait écho au concept « One Health » (« Une seule santé »), qui constitue aujourd’hui le cadre conceptuel de référence de nombreuses organisations nationales et internationales de santé publique. En France, le concept est repris dans les sphères académiques, médiatiques et politiques. Par exemple, le quatrième Plan National Santé-Environnement intègre dans son introduction la référence à la démarche “une seule santé”.

L’accélération des crises successives, et notamment la récente pandémie de Covid-19, met en lumière la nécessité d’une approche moins cloisonnée et plus globale du monde du vivant. La pandémie a suscité une réelle prise de conscience des liens entre la santé humaine et l’état de santé de notre environnement. En effet, 60% des maladies infectieuses humaines ont une origine animale et 70% d’entre elles sont transmises par la faune sauvage (INRAE, 2020).

Le concept « One Health », tout comme la campagne « C’est possible ! », plaide pour une approche intégrée et unifiée de la santé publique, animale et environnementale.

Cependant, comme le souligne la chargée de projet L. Pelosse dans la revue Interactions Santé (IREPS ARA, 2021), l’application concrète du concept « One Health » reste encore timide, y compris dans le champ de la promotion de la santé. Cette dernière doit, elle aussi, se départir de sa vision anthropocentrée pour adopter de manière plus automatique une vision globale, systémique et complexe. L’enjeu pour les acteurs de la promotion de la santé réside dans leurs capacités : à fédérer les acteurs qui s’engagent sur ces questions, à donner à voir les initiatives émergentes ; à organiser des espaces d’échanges et d’outillage pour les professionnels et bénévoles. En parallèle, un travail de sensibilisation, pour accompagner aux changements qui s’imposent, peut se poursuivre en mobilisant plusieurs types d’actions :

  • favoriser l’éducation dehors pour permettre un meilleur sentiment d’interdépendance avec l’écosystème,
  • renforcer la connaissance et la prise en compte de ses émotions et de sa sensibilité pour développer la réceptivité et la  connexion  au monde environnant (humains et non humains),
  • accompagner les territoires à prendre en compte les multiples déterminants de la santé humaine et de l’environnement dans la mise en œuvre de leurs politiques…

🔎 Une seule santé / One Health. Focus PromoSanté Ile-de-France, n° 8, novembre 2021.

 Cette sélection de ressources, sites utiles et formations, introduite par le point de vue d’une professionnelle de la promotion de la santé, s’accompagne d’une frise chronologique interactive permettant de situer l’apparition et l’évolution de l’approche “One Health”.  

🔎 L’approche One Health : Un changement de paradigme indispensable en santé publique. Éducation Santé (Belgique) – Muraille (Eric), octobre 2021.

 Dans le contexte de la pandémie de SARS-CoV-2 et des fragilités qu’elle a révélées dans notre société, Eric Muraille, maître de recherches à l’Université Libre de Bruxelles, rappelle la nécessité d’anticiper de futurs menaces et de les prévenir en agissant sur les conditions favorisant leur émergence. Il s’intéresse à une nouvelle approche de santé publique, qui prône ce type d’action, One Health (une seule santé). 

🔎 Les rencontres de Santé publique France : Le « One Health » en pratique. Santé publique France, 2021.

  Cette session, des Rencontres de Santé publique France, propose de présenter cette l’approche « One Health » au travers de trois sujets d’actualité dans les domaines du risque alimentaire (avec notamment les zoonoses), la résistance aux antibiotiques et le risque vectoriel.  

🔎 “One health” : Quel lien avec la promotion de la santé ?. Société française de santé publique (SFSP), 2021.

 La SFSP a organisé en octobre 2021 à Poitiers un congrès intitulé “Agir en situation d’incertitude et de controverse : Quels enseignements pour la santé publique ?”. L’une des sessions était consacrée au concept One Health. La SFSP met à disposition sur son site dédié les supports des trois présentations orales sur ce thème. 

🔎 One health, une seule santé : Dossier en ligne de l’INRAE. Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), 2020.

 L’INRAE propose un dossier en ligne sur le concept One health, « une seule santé ». Il a été initié au début des années 2000, suite à la recrudescence et à l’émergence de maladies infectieuses, en raison notamment de la mondialisation des échanges. Il repose sur un principe simple, selon lequel la protection de la santé de l’Homme passe par la santé de l’animal et celle de l’ensemble des écosystèmes. Des chercheurs d’INRAE se sont réunis pour proposer un éclairage autour du concept One Health, en intégrant la notion d’EcoHealth. 

🔎 Sélections de ressources développées par l’IREPS Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis l’émergence de One Health, d’autres concepts s’en rapprochant, comme EcoHealth et Planetary Health, ont vu le jour et ont été adoptés par la communauté scientifique. L’approche EcoHealth, supportée par le journal EcoHealth, s’axe sur la protection de la biodiversité dans son ensemble et la prévention de toutes les menaces dans le domaine de la santé. Elle s’intéresse donc également aux menaces d’origine non infectieuses comme la pollution atmosphérique ou les polluants contaminant l’environnement. Elle insiste sur la valeur intrinsèque de la biodiversité et la nécessité de trouver des solutions équitables, et donc plus acceptables par les populations, face aux menaces pesant sur la santé humaine. Planetary Health est l’approche la plus récente. Elle est portée par la fondation Rockefeller et le journal The Lancet. Elle se présente comme une approche globale pour faire face à l’ensemble des menaces croissantes dans le domaine de la santé humaine à l’échelle mondiale. Elle insiste notamment sur la nécessité d’une économie soutenable et respectueuse de la santé animale et humaine ainsi que des écosystèmes.
Source : L’approche One Health : un changement de paradigme indispensable en santé publique. Éducation Santé (Belgique) – Muraille (Eric), octobre 2021.

Focus : Les outils

Grandir Dehors. Guide pédagogique et méthodologique : Des clefs pour emmener les enfants dans la nature. Ariena.

Ce guide pédagogique et méthodologique entend partager des conseils pratiques, des idées d’activités et des ressources pour faciliter la mise en œuvre d’un projet tel que “Grandir Dehors” mis en place par le Réseau associatif régional d’éducation à la nature et à l’environnement en Alsace.

Publics : Enfants

Type d’outil : Guide

Les + de l’outil :
  • Document élaboré à partir du vécu des professionnels impliqués dans le projet “Grandir Dehors” (enseignants, animateurs socio-culturels, animateurs nature…)
  • Conseils pratiques et méthodologiques pour l’organisation des premières sorties (trouver le lieu, le lien avec les familles…)
  • Rappels sur la posture de l’encadrant.

Cartes défis sensoriels. FRENE.

Ce jeu de cartes a été conçu pendant le confinement lié au Covid. Il peut être utilisé chez soi, seul et avec peu de matériel. Il s’adapte également aux différentes météos. Le but est de se connecter à l’environnement dans lequel on se trouve qu’il soit urbain ou plus sauvage, et ce à travers les 5 sens.

Publics : Tout public (3 à 99 ans)

Type d’outil : Jeu de cartes

Les + de l’outil :
  • Simplicité de mise en œuvre.
  • S’adapte à plusieurs types de publics.
  • Certains défis sont plus ou moins faciles en fonction de la familiarité des participants avec la nature.
  • Permet de prendre conscience de l’environnement qui nous entoure.

Transition écologique : Boite à outils des élus. Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Cette boîte à outils/ressources est destinée aux maires et élus d’une commune ou d’une collectivité qui souhaitent mettre en œuvre localement, sur leur territoire, des actions pour faire avancer la transition écologique.

Publics : Élus, Décideurs, Professionnels

Type d’outil : Boîte à outils

Les + de l’outil :
  • Diversité des thématiques abordées : faciliter l’usage du vélo, améliorer le confort énergétique des habitants, restaurer la biodiversité…
  • Sélections de ressources et d’outils par thématiques : guides, sites ressources, outils de communication…

Campagne de sensibilisation Auvergne-Rhône-Alpes “C’est possible !”. IREPS ARA et GRAINE ARA.

La campagne “C’est possible !” a pour but de promouvoir les liens étroits entre santé et environnement, autour de 5 thématiques : l’eau, l’air extérieur, l’air intérieur, l’alimentation et la végétalisation des lieux de vie.

Public : Jeunes enfants ; Parents

Type d’outil : Campagne / Outils de diffusion

Les + de l’outil :
  • Des explications et des pistes pour agir
  • Un kit de communication multicanaux (réseaux sociaux, web et papier)

Focus : Dans nos centres de ressources